Aide à la première embauche : plus que 2 semaines avant péremption !

Seuls les recrutements réalisés avant le 1er janvier 2017 peuvent donner lieu au versement de l’aide à l’embauche d’un premier salarié.

Afin d’accompagner les cabinets à passer le cap de leur premier recrutement et ainsi favoriser la création d’emploi, le gouvernement a mis en place, en juin 2015, une aide financière d’un montant de 4 000 € maximum. Elle s’adresse aux cabinets qui n’ont employé aucun salarié, au-delà de la période d’essai, depuis au moins 12 mois.

Rappel : pour bénéficier de cette prime, le salarié doit être recruté en contrat à durée indéterminée, en contrat à durée déterminée d’au moins 6 mois ou en contrat de professionnalisation de 6 mois ou plus.

Toutefois, cette aide n’est pas pérenne et doit prendre fin le 31 décembre 2016. Autrement dit, seuls les contrats de travail dont le premier jour d’exécution intervient avant le 1er janvier prochain peuvent donner lieu au versement de la prime.

À suivre : contrairement à l’aide « embauche PME » qui est reconduite pour le 1er semestre 2017, aucune annonce du gouvernement, à l’heure où nous publions cet article, n’est venue préciser si l’aide à la première embauche était susceptible d’être prorogée l’année prochaine. Dans le cas où de nouveaux éléments seraient portés à notre connaissance, nous ne manquerions pas de vous en informer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *